Compensation Co2

Archive

Tournoi de golf BRP- Cascades, un événement carbone neutre! - 19 juin 2013

La deuxième édition du Tournoi de golf  BRP-Cascades au profit de la Fondation du CHUS a eu lieu le mercredi 19 juin dernier. En plus d’avoir contribué à amasser la somme record de 1 696 125 $, les deux partenaires, en collaboration avec la firme d’éco-conseils Takt-etik, ont redoublé d’efforts en ajoutant de nouvelles mesures vertes à l’événement, permettant ainsi d’atteindre le niveau 2 de la norme en gestion responsable d’événements du Bureau de normalisation du Québec (BNQ).

La somme amassée, grâce à la générosité des participants et des entreprises présents au tournoi, servira à l’achat d’équipement médical pour combattre le cancer. Ces dons financeront entre autres l’achat d’un robot chirurgical, des équipements pour les soins, l’enseignement et la recherche, en plus d’aider financièrement les chercheurs.

« D’année en année, ce tournoi nous permet d’amasser encore plus d’argent pour la Fondation du CHUS, un organisme que BRP et ses employés de l’Estrie appuient de tout cœur, de dire José Boisjoli, président et chef de la direction et coprésident du tournoi. Depuis le Club BRP 2011 à Montréal, le plus grand rassemblement de notre histoire qui a également été certifié par le BNQ, nous nous efforçons à organiser des événements écoresponsables. Notre collaboration avec Cascades, maintenant à sa deuxième année, nous donne des ailes en ce sens ».

L’Escouade verte Cascades a permis un taux de diversion de 98 %

La gestion des matières résiduelles est un volet important de la norme en gestion responsable d’événement. Un tournoi de cette ampleur, ainsi que sa préparation, génère beaucoup de matières. Cette année, Cascades, en charge de coordonner les membres de l’escouade verte, a décidé de tripler les effectifs sur le terrain en plus de prévoir sur place plusieurs bacs à trois voies afin de trier toutes les matières générées pendant l’événement. Les efforts de tous ont permis de récolter 94,32 kg de matières compostables, 2 322,65 kg de matières recyclables, majoritairement du carton, et 48,45 kg de déchets, soit 104 g de déchets ultimes par participant, l’équivalent du poids d’environ deux balles de golf.
« Obtenir un taux de valorisation de 98 % est exceptionnel et au-delà des objectifs que nous nous étions fixés » a déclaré Alain Lemaire, président exécutif du conseil d’administration de Cascades et coprésident du tournoi. « Nous tenons à remercier le Service de l’environnement de la ville de Magog qui nous a appuyé dans nos démarches et qui a simplifié le travail de l’Escouade verte Cascades » a-t-il poursuivi.

Des économies d’eau de 30 %

En plus de toutes les mesures pensées spécifiquement pour l’événement, des mesures d’économie d’eau ont été ajoutées. Les aérateurs de robinets du chalet principal ont été changés pour des aérateurs à débit réduit. De plus, l’instant du tournoi, des sabliers de douche et des affiches expliquant cette initiative ont été installés dans les salles de bain, demandant la collaboration de tous pour limiter leur utilisation d’eau. Enfin, des gourdes d’eau ont été remises aux participants en début de journée et un système de distribution d’eau a été pensé afin d’éliminer les bouteilles d’eau à usage unique sur le terrain.

56 arbres seront plantés pour compenser les émissions de gaz à effet de serre

Comme l’année dernière, la totalité des déplacements des 180 participants et des 85 bénévoles seront compensés par une plantation d’arbres à Magog, région d’accueil du tournoi. C’est l’organisme Compensation CO2 Québec situé à Ham-Nord qui a été choisi pour réaliser ce travail et qui sera en charge de planter les 56 arbres nécessaires pour compenser les 10 tonnes de gaz à effet de serre émis dans le cadre de l’événement.  Compensation CO2 Québec est très fier d’être associé à l’événement et félicite les organisateurs pour leur implication environnementale.

De l’approvisionnement local à 98 %

La norme en gestion responsable d’événements octroie davantage de points si les fournisseurs impliqués dans l’événement sont situés à proximité du lieu d’accueil. Ce qui fut le cas cette année encore puisque
98 % des fournisseurs avaient une succursale dans un rayon de moins de 100 kilomètres du club de golf.

« Lorsque l’on a le priviège d’avoir comme coprésident d’honneur le PDG le plus vert au Canada, on met tout en œuvre pour faire en sorte que le tournoi soit un modèle au Québec. Nous sommes fiers d’avoir l’un des tounois de golf les plus lucratifs, mais aussi le premier tournoi attesté « écoresponsable » par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ). Notre santé passe aussi par l’environnement », a mentionné la présidente du conseil d’administration de la Fondation du CHUS, Me Dany Lachance.

Fier de tous ces résultats positifs, le comité organisateur compte maintenant une année devant lui pour songer à de nouvelles initiatives à mettre en place dans le cadre de la prochaine édition.

Source : Marie-Eve Chapdelaine, conseillère en développement durable Cascades Canada ULC

Photo : Les membres de l’Escouade verte Cascades présents sur le terrain. Leur travail et la collaboration des joueurs ont permis d’atteindre un taux de diversion de 98 %. C’est-à-dire que seulement 2 % des matières générées pendant l’événement aboutiront au site d’enfouissement.